Hémorragies digestives

Prochaines sessions

Formation DPC Médecins
Congrès Urgences 2018

Jeudi 14 juin 2018
de 08h30 à 12h00

N° OGDPC : 64291800010

Lieu

Congrès URGENCES 2018
Palais des congrès Porte Maillot Paris

Inscription

Intervenants

  • • Pr Dominique PATERON (Urgentiste Paris)
  • • Dr Gael PITON (Réanimation Besançon)
  • • Dr Pierre-Clément THIEBAUD (Urgentiste Paris)

Résumé

L’hémorragie digestive aiguë est une des principales urgences digestives. L’incidence annuelle de l’hémorragie digestive haute est estimée à 150 cas pour 100000 habitants. En ce qui concerne les hémorragies digestives basses, on estime que l’incidence annuelle est cinq fois moindre. L’incidence reste élevée malgré une diminution depuis 10 ans et les progrès dans le traitement des pathologies à l’origine des hémorragies digestives. La mortalité diminue depuis 10 ans du fait des progrès thérapeutiques et de leur mise en œuvre précoce. Les ulcères gastro-duodénaux sont la principale cause d’hémorragie digestive et les lésions liées à l’hypertension portale représentent la deuxième cause. Les saignements d’origine colique, (diverticulose colique, angiodysplasie…) sont les causes les plus fréquentes d’hémorragie digestive basse abondante.  La prise en charge des hémorragies digestives nécessite la compensation de l’hypovolémie induite par l’hémorragie quelle qu’en soit l’origine, la mise en route de thérapeutiques adaptées au terrain, une démarche diagnostique clinique, radiologique et endoscopique adaptée à l’origine présumée de l’hémorragie et un traitement hémostatique essentiellement réalisé par l’endoscopie.

Des avancées importantes dans la compréhension de la physiopathologie ont entrainé des modifications importantes dans la démarche diagnostique et thérapeutique. Elles concernent la prise en charge initiale dans laquelle le médecin des premières heures est impliqué et qui peuvent influencer le pronostic.

La prise en charge efficace des hémorragies digestives médicalisée de la régulation par téléphone à la prise en charge à l’hôpital nécessite une bonne connaissance de leur épidémiologie, de leur physiopathologie et des thérapeutiques spécifiques. Le devenir et le pronostic est influencé par à la mise en place et l’efficience de la chaîne diagnostique et thérapeutique qui concerne l’ensemble des acteurs de soins: recueil de l’information, initiation précoce des mesures générales de soins aigues, réalisation des examens diagnostiques adaptés et de mesures thérapeutiques spécifiques. L’ensemble de la stratégie de prise en charge a fait l’objet de recommandations internationales et européennes récemment mise à jour en 2012.

Le déroulé de cette demi-journée de formation a pour objectif de faire un point d’actualité sur la physiopathologie pour comprendre l'organisation des soins chez un patient ayant une hémorragie digestive haute ou basse, de connaitre les recommandations professionnelles et in fine de pouvoir les appliquer dans la pratique quotidienne.

Objectifs pédagogiques

 

  • Connaître l’épidémiologie, les facteurs pronostiques et le devenir des victimes d’hémorragie digestive
  • Connaître les mécanismes physiopathologiques propres aux différentes causes, leur influence sur la prise en charge
  • Connaître les recommandations internationales concernant la prise en charge d’une hémorragie digesive
  • Connaître la stratégie de prise en charge d’une hémorragie digestive selon son caractère présumé d’hémorragie haute ou basse
  • Savoir initier la démarche diagnostique
  • Savoir organiser la démarche thérapeutique

Catégories professionnelles

  • Médecins spécialistes autres que les spécialistes en médecine générale

• Anesthésiologie - Réanimation

• Appareil digestif

• Médecine d'urgence

• Médecine intensive et réanimation

  • Médecins spécialistes en médecine générale

• Médecine générale

Mode d'exercice

• Libéral

• Salarié CDS

• Autre salarié (y compris hospitalier)

Orientation

Innover pour garantir

• Amélioration de la pertinence des soins

• Mise à niveau dans les pratiques professionnelles

 

Médecin spécialisé en anesthésie-réanimation

• Réanimation et urgences vitales

Médecine d'urgence

• Le patient en situation de détresse aigue

Méthodes

Groupe d’analyse de pratiques. Formation présentielle

Etapes

3

Programme

Etape 1 : Analyse des connaissances et pratiques Non Présentiel / durée : 1h

Mise à disposition de documents, articles référents et QCM

 

Etape 2 : Formation cognitive Présentiel / durée : 3h00

 

Programme

 

Accueil : 8h00-8h30

• 8h30-8h45 Épidémiologie des hémorragies digestives : Dominique Pateron (Paris)

• 8h45-9h00 Apports des mécanismes physiopathologiques : Dominique Pateron (Paris)

• 9h00-10h00 Rappel des recommandations : Dr Gael Piton (Besançon)

 

Méthode pédagogique : cours magistral

Pause 10h00 - 10h30

• 10h30-11h15 Cas cliniques interactifs autour des recommandations pour l’hémorragie digestive haute: prise en charge non spécifique; prise en charge en fonction du terrain; implications des données de l’endoscopie sur la prise en charge. Pierre Clément Thiébaud (Paris) et Gael Piton (Besançon)

• 11h15-12h00 Cas cliniques interactifs autour des recommandations pour l’hémorragie digestive basse: démarche diagnostique, prise en charge en fonction du tableau hémorragique et de la cause présumée; implications des données de de la radiologie et de l’endoscopie sur la prise en charge. Pierre Clément Thiébaud (Paris) et Dominique Pateron (Paris)

Méthode pédagogique : méthode interrogative – cas cliniques intéractifs

 

Etape 3 : Evaluation

Non présentiel 1h

Questionnaire post test

Questionnaire d’évaluation

 

 

Références pédagogiques :

 

  1. de Franchis R; Baveno VI Faculty. Expanding consensus in portal hypertension: Report of the Baveno VI Consensus Workshop: Stratifying risk and individualizing care for portal hypertension. J Hepatol 2015; 63: 743-52.
  2. Osman D, Djibré M, Da Silva D, Goulenok C. Management by the intensivist of gastrointestinal bleeding in adults and children. Ann Intensive Care, 2012; 9: 46.
  3. Barkun AN, Bardou M, Kuipers EJ et al. International Consensus Upper Gastrointestinal Bleeding Conference Group. International consensus recommendations on the management of patients with nonvariceal upper gastrointestinal bleeding. International Consensus Upper Gastrointestinal Bleeding Conference Group. Ann Intern Med, 2010; 152:101-13.
  4. Garcia-Tsao G, Bosch J. Management of varices and variceal hemorrhage in cirrhosis. N Engl J Med 2010; 362: 823-32.
  1. Pateron D, Vicaut E, Debuc E et al. Erythromycin Infusion or Gastric Lavage for Upper Gastrointestinal Bleeding: A Multicenter Randomized Controlled Trial. Ann Emerg Med, 2011; 57:582-9.
  2. Thiebaud PC, Yordanov Y, Galimard JE et al. Management of upper gastrointestinal bleeding in emergency departments, from bleeding symptoms to diagnosis: a prospective, multicenter, observational study. Scand J Trauma Res Emerg Med (2017) 25:78.
  3. Pateron D, Pourriat J-L, Carbonell N, X Dray. (2012) Hémorragies digestives non traumatiques de l’adulte. EMC (Elsevier Masson SAS, Paris), Médecine d’urgence, 25-050-B-20; 7: 1-12.
Retour à la liste des formations